Œuvres


Bio


Auteur dans les années 1990 de BD artisanales à grand succès dans les quartiers populaires de Kinshasa, Papa Mfumu’Eto 1er, artiste-bédéiste-anthropologue, prolonge sur la toile son exploration du Kinshasa quotidien et mystico-religieux.

CV
Papa Mfumu’Eto 1er_Portrait_Galerie Angalia
© P. Daubert, 2018

Né en 1963 à Matadi (RDC). Vit à Kinshasa.

Jaspe Saphir Mfumu’Eto suit des études de peinture et d’architecture d’intérieur, mais c’est dans la bande dessinée qu’il se réalise. En 1990, il réalise et distribue lui-même une bande dessinée qui raconte l’une de ces histoires aux accents surnaturels et mystiques qui font partie de la vie des Kinois : Nguma a meli mwasi na kati ya Kinshasa (Un boa qui avale une femme). Le succès est foudroyant. Mfumu’Eto (« notre chef » en kikongo) se met alors à produire à un rythme effréné (plus de dix numéros par mois), et ce sont bientôt plus de 100 000 exemplaires qui circulent dans les quartiers. Ces fameuses bandes-dessinées étaient présentées dans l’exposition Beauté Congo – Congo Kitoko à la Fondation Cartier à Paris (2015-2016).

Mfumu’Eto évolue ensuite vers la peinture et se lance, en 2000, sous le nom de Papa Mfumu’Eto 1er. Il reprend alors, sur toile, son récit de la société kinoise. Il y est toujours question d’enlèvements occultes et de cérémonies mystiques, mais aussi des rapports sociaux, des moments et des choses de la vie courante. Pour qui s’intéresse à la société congolaise, et plus largement à l’Afrique, son œuvre est une somme anthropologique de tout premier plan. Elle tient de l’histoire culturelle et du journalisme – un journalisme vivant et authentique, tout à la fois dessiné, peint et savoureusement écrit.

In situ


Plus


APPELER ICI SI NECESSAIRE LE CONTENT BLOCK DU TITRE "ACTUALITÉS" INTITULÉ "CONTENT | ARTISTE | PLUS | ACTUALITÉS"

presse

publications