Dès décembre 2018, le musée ethnologique GRASSI de Leipzig (Allemagne) a donné le coup d’envoi d’une saison artistique congolaise avec l’exposition Megalopolis – Voix de Kinshasa, une carte blanche à 8 artistes de Kinshasa, dont Chéri Benga, pour mettre en lumière les réalités urbaines de la capitale congolaise.

De janvier à mars 2019, c’est au cœur même de la mégalopole kinoise que les maitres de la peinture populaire congolaise ont été mis à l’honneur sous la houlette de Chantal Tombu à l’espace culturel Espace Texaf-Bilembo. Avec l’exposition et l’ouvrage La peinture populaire en héritage. Hommage de JP Mika aux Bula Matari, JP Mika a souhaité rendre hommage aux figures de la peinture populaire, parmi lesquels Chéri Chérin, son mentor, Chéri Benga, Moke, Pierre Bodo ou encore Papa Mfumu’Eto 1er.

Au printemps ont fleuri deux autres expositions en Europe. Au musée de Tübingen en Allemagne, Congo Stars montrait pas moins de 150 œuvres de 70 artistes congolais, dont Chéri Chérin et Chéri Benga. Enfin, à Vichy (France), le musée des arts d’Afrique et d’Asie célèbre le dynamisme de l’art contemporain du Congo-Kinshasa avec Congo Paintings où sont exposées les œuvres de nombreux peintres congolais, notamment de style populaire, jusqu’à la fin du mois d’octobre.