Œuvres


Bio


Militant de l’affirmation africaine, Steve Bandoma dénonce dans ses œuvres une globalisation qui met à mal la culture du continent. Il présente un art de la déconstruction, de l’hybridité et du chaos.

CV
© Alain Huart 2016

Né en 1981 à Kinshasa (RDC). Vit à Kinshasa.

Après l’obtention de son diplôme à l’Académie des Beaux-arts de Kinshasa (2004), Steve Bandoma s’exile en Afrique du Sud, où il débute sa carrière artistique et forge son style. Après un passage par Paris pour une résidence, il se réinstalle à Kinshasa en 2012. Il s’y fait connaître rapidement, exposant notamment au Centre Wallonie-Bruxelles et à l’Institut français.

Avec sa technique mixte faite de dessins, de projections de couleurs et de collages, Bandoma compose une extraordinaire esthétique de l’explosion – ou plutôt de l’implosion -, du chaos et de la souffrance, souvent sur fond de choc des civilisations. Visages, membres, fragments de corps, statuettes animées, fétiches, le tout se mêle pour donner vie à des tableaux où s’épanouissent de surprenantes créatures.

L’œuvre de Bandoma se veut contemporaine et universelle. Cependant, les thèmes explorés par l’artiste et la vision développée sont un reflet évident de son identité africaine. Bandoma produit des séries thématiques dont les titres donnent un bon aperçu de son univers artistique : Lost tribe, Enculturation, Abolition, etc. En d’autres termes, le rapport à l’identité, le conflit entre tradition et modernité, le choc des cultures sont au cœur de son message. Pour autant ses tableaux ne manquent pas d’humour, de légèreté et de dérision.

APPELER ICI SI NECESSAIRE LE CONTENT BLOCK DU TITRE "IN SITU" INTITULÉ "Content | Artiste | Titre In situ"

Plus


actualités

presse

vidéos

publications