Angalia


Une galerie d'art contemporain africain

Angalia est une galerie spécialisée dans l’art contemporain du Congo-Kinshasa (RDC). Les œuvres sont présentées en ligne sur son site web et visibles sur rendez-vous.

Toutes les œuvres présentées ont été acquises directement auprès des artistes, à partir de l’année 2007, date à laquelle les fondateurs, Pierre Daubert et Karin Barlet, ont commencé à accompagner les premiers artistes. La galerie a été formellement créée en septembre 2011.

Angalia est un mot swahili qui signifie regarder, voir, observer.

la place de l'art contemporain africain

Des artistes contemporains du Congo-Kinshasa (RDC)

Nous présentons exclusivement des artistes plasticiens vivant et travaillant en République Démocratique du Congo (RDC), à la fois des artistes reconnus au plan international et de jeunes artistes émergents. Angalia les accompagne, notamment grâce à une présence régulière à Kinshasa. Cette présence locale est consolidée depuis 2014 par un partenariat avec l’espace culturel privé Texaf-Bilembo, grâce auquel le travail des artistes de la galerie est régulièrement présenté à Kinshasa.

pourquoi le Congo ?

Fonds Ébalé : soutenir le début de carrière des jeunes artistes

En 2019, Angalia a promu la création d’Ébalé, un fonds ayant pour objet de soutenir l’émergence de jeunes artistes congolais. Ébalé acquiert les œuvres d’artistes prometteurs en début de carrière et les vendra à terme sur le marché international. Angalia assure la gestion du Fonds.

-> pour en savoir plus
art contemporain du Congo-Kinshasa_AKAA_2016_Galerie Angalia

Stand de la galerie Angalia à AKAA, Paris, 2016

VERSION MOBILE

art contemporain du Congo-Kinshasa_AKAA_2016_Galerie Angalia

Stand de la galerie Angalia à AKAA, Paris, 2016

Nous contacter


Pour connaître les prix, pour voir les œuvres ou pour toute autre question

nous écrire

nous parler

nous rencontrer

nous suivre

s'inscrire

email

contact@galerie-angalia.com

mobile

+ 33 (0)7 81 72 30 62

Sur RDV

6 rue du Bois des Fossés
45210 Chevry-sous-le Bignon
France

la newsletter